Médicaments, aliments : les interactions à connaitre

Soumis par Redaction le lun 13/06/2022 - 21:43
IPUYITRS

Certains groupes d’aliments et de boissons peuvent provoquer des réactions dangereuses pour la santé lorsqu’ils sont consommés avec des médicaments spécifiques. Renseignez-vous pour éviter les mauvais mélanges, et demandez conseil à votre médecin et pharmacien.

Pamplemousse, légumes verts... De nombreux autres aliments, considérés comme faisant partie d’une alimentation équilibrée, sont en réalité risqués lorsqu’il s’agit d’interagir avec les médicaments.

Cela ne veut pas dire que ces aliments doivent être proscrits, mais qu’il faut faire preuve de prudence. Dans la plupart des cas, il est recommandé de laisser passer deux à quatre heures entre la prise de médicament et la consommation de l’aliment ou du jus en question. Dans certains cas, des médicaments sont incompatibles à cause d'une interaction. Votre médecin pourra vous donner des conseils spécifiques mais voici quelques interactions à connaître.

Pourquoi le pamplemousse et les médicaments anticholestérol ne font pas bon ménage ?

 

La consommation de pamplemousse est fortement déconseillée avec de nombreux médicaments car cet agrume contient des substances qui augmentent l’absorption de certaines molécules par l’intestin entraînant un surdosage. Les risques sont suffisamment importants pour que le jus de pamplemousse, très consommé au petit déjeuner, a fait l'objet de mises en garde spécifiques de la part des autorités américaines et françaises du médicament.

Faites particulièrement attention si vous prenez un traitement destiné à calmer les irritations de l’œsophage (cisapride), des immunosuppresseurs (tacrolimus, ciclosporine) ou des médicaments anticholestérol (simvastatine, atorvastatine). Associé à la prise de cisapride, le pamplemousse peut provoquer une forte augmentation du rythme cardiaque.

Quant aux médicaments anticholestérol, leur concentration dans le sang peut être multipliée par quinze par le pamplemousse et attaquer les muscles. Ce risque accru de lésions hépatiques et musculaires peut conduire à une insuffisance rénale.

Comme les autres agrumes, le pamplemousse réduit l’efficacité de l’aspirine.

Bananes, légumes à feuilles vertes, oranges : quels sont les risques avec les anti-hypertenseurs ?

Ce groupe d’aliments ne doit pas être mélangé avec des inhibiteurs de l’ECA, utilisés pour diminuer la tension artérielleou pour traiter une insuffisance cardiaque. Des interactions peuvent également avoir lieu avec certains diurétiques, prescrits pour réduire la rétention d’eau et traiter l’hypertension artérielle. Ces aliments sont tous riches en potassium, qui facilite la transmission des signaux électriques aux cellules. En les consommant avec des médicaments, vous pourriez augmenter la quantité de potassium dans votre corps et provoquer un rythme cardiaque irrégulier ou des palpitations cardiaques… LIRE PLUS SUR santemagazine.fr

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

13 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications