Pourquoi avant il fallait dire ''33'' chez le médecin ?

Soumis par Redaction le ven 18/11/2022 - 07:00
etfdcx

La Médecine a une longue histoire qui a évolué dans le temps. Selon l'histoire, il y eût un moment où les médecins demandaient aux patients lors d'une auscultation de dire trente trois (33). Ce nombre aurait été choisi parcequ'il produit des sons graves en le prononçant. Il provoque des vibrations de la cage thoracique et elles permettaient de connaître l'état des poumons.

En son temps, le stéthoscope (inventé par René Laennec) n'était qu'un instrument rudimentaire, pas si bien développé et la prononciation de ''33'', permettait d'améliorer son usage.

Chez les Anglophones, c'était ''Ninety nine (99)'' qu'on demandait aux patients de prononcer.

''Dites 33'' du médecin a néanmoins pu s'imposer dans le temps parcequ'il y avait beaucoup d'épidémies de tuberculose, de bronchite et des infections dans le monde.

Avec l'apparition des stéthoscopes modernes plus sophistiqués qui ont révolutionné la Médecine, la technique de ''33'' va devenir obsolète. Le stéthoscope va permettre de reconnaître les bruits normaux et anormaux.

Aujourd'hui le médecin demande au patient de tousser. Il n'est plus nécessaire de prononcer ''33'' ou ''99'' car nous disposons d'appareils modernes plus sensibles qui permettent de bien poser le diagnostic et d'offrir des soins de qualité pour le bonheur des patients.

CNOMBF

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications