Santé

Le foie, un superaliment riche en nutriments

Soumis par Redaction le lun 06/05/2019 - 07:37
grs

Il n’y a pas beaucoup d’aliments qui méritent le titre de “superaliment”. Cependant, le foie en est un. D’un aliment précieux, le foie est tombé en disgrâce. C’est malheureux parce que le foie est d’une puissance nutritionnelle exceptionnelle. Il est riche en protéines, faible en calories et emballé avec des vitamines et des minéraux essentiels.

Qu’est-ce que le foie ?

Le foie est un organe vital chez les humains et les animaux. C’est généralement le plus grand organe interne et a de nombreuses fonctions importantes, notamment:

- Traitement des aliments digérés par l’intestin

- Stockage du glucose, du fer, des vitamines et autres nutriments essentiels

- Filtrage et élimination des drogues et des toxines du sang

Le foie était un mets très populaire. Cependant, aujourd’hui on a tendance à préférer la viande aux abats. Indépendamment de sa baisse de popularité, le foie demeure probablement l’un des aliments les plus riches en nutriments.

Les gens cherchent souvent les vitamines et les minéraux dans les fruits et les légumes, cependant le foie les devance tous en termes de teneur en éléments nutritifs.

Un peu de foie fournit bien plus que 100% de votre Apport Journalier Recommandé (AJR) en divers nutriments essentiels. Il est également riche en protéines de haute qualité et faible en calories.

Le foie est bon marché et facilement disponible, les sources communes sont le bœuf, le veau, le poulet, le canard, l’agneau et le cochon.

L’atout forme

- Le foie est une viande bien fournie en protéines, en vitamines et en sels minéraux. Il contient notamment une bonne proportion de fer, phosphore, zinc, cuivre, de vitamines A, B, C et d’acide folique.

- C’est un aliment particulièrement recommandé aux enfants et aux femmes dont les besoins en fer sont plus importants. De plus, étant très maigre, il est conseillé aux personnes suivant un régime amaigrissant.

-  En revanche, ses teneurs en cholestérol et en acide urique font qu’il vaut mieux limiter sa consommation (foie et abats) à 1 fois par semaine, notamment en cas d’hypercholestérolémie ou de crises d’urémie.

- 100 g de foie apporte entre 110 et 140 calories

Afriquefemme

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

6 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications