Santé

Pr Charlemagne Ouédraogo : « Nous ne voulons pas inscrire au tableau de l’Ordre des médecins insuffisamment formés »

fv

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a accordé dans la soirée de ce 13 juillet 2020, une audience à l’Ordre des Médecins du Burkina. La délégation, conduite par le président de l’Ordre, Pr Charlemagne Ouédraogo, a dit être venue partager avec le Chef du gouvernement un certain nombre de préoccupations. Il s’agit de la gestion des hôpitaux, des différents projets d’ouverture des écoles privées en médecine et pharmacie, de l’embauche des jeunes médecins et enfin des échanges sur des idées promotrices de développement.

« Nous avons des problèmes au niveau du fonctionnement de nos hôpitaux et la covid-19 a révélé que nous devons encore renforcer nos capacités », a indiqué le Pr Charlemagne Ouédraogo. Et l’Ordre des médecins, a-t-il précisé, est venu partager avec son Excellence un certain nombre d’idées sur le financement des hôpitaux. Selon le Pr Ouédraogo, le mode de financement de nos hôpitaux est à revoir et sa délégation a donné des pistes de solutions au Premier ministre.

Tout comme le nerf de la guerre, l’acquisition des équipements biomédicaux pose également problème, selon l’Ordre des médecins. « Nous avons également proposé des pistes de solutions au Premier ministre pour qu’il puisse les examiner avec ses ministres, et nous nous rendons disponibles sur cette question pour apporter une contribution substantielle, afin d’améliorer le fonctionnement de nos hôpitaux pour une offre de soins de qualité », a confié le président de l’Ordre.

Sur la question de la qualité de la formation des médecins au Burkina, le Pr Charlemagne Ouédraogo et son équipe tirent la sonnette d’alarme et annoncent une certaine fermeté. « Il est impératif que chaque promoteur puisse respecter un cahier de charges, car nous ne voulons pas inscrire au tableau de l’ordre, des médecins insuffisamment formés. Et nous souhaitons que le Premier ministre soit très attentif sur ce dossier pour ne pas laisser proliférer des écoles qui vont donner une formation au rabais », a dit le président de l’Ordre. Par ailleurs, il a dit avoir posé la question du financement des Ordres au Chef du gouvernement afin de pouvoir renforcer leurs capacités institutionnelles.

DCRP/Primature

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

3 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications