Santé

Suspicion du coronavirus au Burkina Faso : " Qu’en est-il de ce cas ? ", répond Mme le ministre en charge de la santé

fbr

Déclaration liminaire de Madame le Ministre de la santé à l’occasion du point de presse du mardi 11 février 2020, sur la réponse sanitaire du Burkina Faso face au risque de propagation de l’épidémie du nouveau Coronavirus dans notre pays

Mesdames et Messieurs les journalistes ;
Chers communicateurs et communicatrices,

Je voudrais vous souhaiter avant tout propos la bienvenue à cette conférence de presse qui a été rendue nécessaire par l’actualité sanitaire au plan mondial.
Aussi voudrais-je saisir cet instant pour partager avec vous les informations relatives à la réponse sanitaire face au risque de propagation de l’épidémie du nouveau Coronavirus dans notre pays et profiter de l’occasion pour porter à votre connaissance les actions qui ont été entreprises par le Gouvernement pour répondre à cette urgence sanitaire.
Je vous remercie pour votre participation à ce point de presse et pour tout l’accompagnement dont le Ministère de la santé bénéficie dans le cadre de ses multiples actions en faveur de la santé de la population.
La présente rencontre s’inscrit dans le cadre d’une communication pour donner l’information juste à relayer par les journalistes aux populations et du coup, rassurer nos braves citoyens des villes et campagnes que le Gouvernement travaille à répondre à leur besoin de santé.

Je voudrais, avant d’aborder la réponse à la situation de l’épidémie due au nouveau Coronavirus au Burkina Faso, préciser le contexte mondial de cette urgence de santé publique de portée internationale décrétée par l’OMS le 30 janvier 2020.
En rappel, la République populaire de Chine enregistre depuis décembre 2019 des cas de pneumonie due au nouveau sérotype de Coronavirus. Initialement localisée dans la ville de Wuhan, province de Hubei, chez les commerçants et manutentionnaires d’un marché de poisson, l’épidémie s’est propagée aux autres villes du pays et même à l’extérieur.
En effet, du 31 décembre 2019 à la date du 11 février 2020, Europe CDC rapporte 43 118 cas confirmés de coronavirus dans le monde dont 42 654 en Chine avec 1 018 cas de décès dont un en Philippines.
Aucun cas confirmé n’a été enregistré en Afrique pour le moment.
A ce jour, l’épidémie s’est propagée dans plus de 24 pays.
Face à cette situation de risque réel que la maladie touche n’importe quel pays dont le Burkina Faso, le Gouvernement a entrepris des actions de préparation et de réponse à une éventuelle épidémie de cas du nouveau Coronavirus.
A ce titre on peut citer :
- la tenue d’une rencontre de crise le 22 janvier 2020 ;
- une note de rappel des directives de diagnostic et prise en charge ainsi que la mise en place d’un dispositif de prévention des infections au profit des acteurs de la santé ;
- le renforcement des actions de communication ;
- l’activation du centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires pour la coordination des informations et des interventions ;
- le renforcement de la surveillance aux points d’entrée terrestre, ferroviaire et aéroportuaire ;
- le briefing des agents de santé et des acteurs de la plateforme aéroportuaire sur la maladie ;
- la rencontre avec les autorités aéroportuaires, les ministères en charge du transport et des ressources animales, et la commune de Ouagadougou ;
- la sollicitation par voie officielle des acteurs impliqués dans le transport routier et ferroviaire de passagers pour un cadre d’échanges et de consensus sur les mesures communes de préventions dans les gares et aérogares ;
- des concertations permanentes avec la représentation diplomatique de Chine.
C’est dans ce contexte de vigilance sanitaire renforcée qu’une alerte a été donnée par la mission médicale chinoise sur l’existence d’une personne qui présenterait des signes pouvant faire penser à un cas suspect de Coronavirus.
Qu’en est-il de ce cas suspect ?

A la date du 05 février 2020, le Ministère de la santé a été informé par la représentation diplomatique chinoise d’un cas suspect d'infection due au nouveau coronavirus.
Il s’agit d’un jeune homme asthmatique connu avec notion de toux évoluant depuis 8 mois venant d’une localité de l’extrême Nord de la République populaire de Chine où aucun cas n’a été notifié.
Pendant son voyage vers Ouagadougou, il a fait trois escales :
- une dans une ville sans aucun cas notifié ;
- les deux autres dans deux villes ayant enregistré des cas avec respectivement 100 et 300 cas confirmés où il passe 48 heures.
Arrivée à l’aéroport de Ouagadougou le 29 janvier 2020 à 0h29, il a été conduit directement à son domicile.
A son arrivée, des consignes d’auto confinement lui ont été données par l’Ambassade de Chine.
Suite à la persistance de la toux et de l’apparition d’une gêne respiratoire et d’une fièvre, il sollicite une consultation avec une radiographie à la délégation médicale chinoise. Devant ce tableau, l’équipe médicale donne l’alerte. L’analyse rapide de risque met en évidence la notion de séjour récent en Chine et la cohabitation du cas suspect avec deux compatriotes résidents permanents au Burkina et qui n’ont pas effectué de voyage récent en Chine.
Par ailleurs des recommandations ont été faites aux ressortissants chinois par la mission chinoise :
- surseoir momentanément au retour au Burkina pour les résidents en vacance en Chine ;
- observer un confinement systématique de 15 jours minimum lors du retour de Chine.

En respect des directives internationales, le sujet a été considéré comme cas suspect et mis en observation médicale par le Ministère de la Santé.

A cet effet, le sujet suspect a été isolé au CHU Tengandogo depuis le 05 février où il est présentement pris en charge.
A ce jour, il est quotidiennement suivi par une équipe médicale et est en très bon état de santé sans aucun signe spécifique de la maladie.
Face à cette situation, nous voudrions rendre publique, les actions qui ont été entreprises par le Gouvernement à travers le Ministère de la santé et les ministères concernés avec l’appui des partenaires techniques et financiers (OMS, CDC, OOAS,…) et la mission diplomatique chinoise :
- investigation de la situation suite au cas suspect ;
- réunion du comité de crise le 05 février 2020 ;
- mise en place d’équipes médicales spécialisées pour la prise en charge d’éventuels cas ;
- mise en quarantaine au CHU Tengandogo des colocataires du sujet suspect ;
- acheminement au laboratoire national de référence grippe, des échantillons pour une analyse biologique ;
- et suivi quotidien du cas suspect et de personnes ayant été en contact étroit avec lui.
Les investigations de laboratoire par des experts venus de l’institut pasteur de Dakar ont été négatives pour le nouveau coronavirus.
En tout état de cause, le Gouvernement voudrait rassurer la population que les mesures entreprises sont toujours de mise, pour réduire le risque d’importation et de propagation de la maladie due au Coronavirus.
Le Gouvernement remercie l’Ambassade de Chine pour son étroite collaboration et son accompagnement dans la gestion de cet évènement.
Les remerciements vont également à l’ensemble des partenaires pour leurs appuis multiformes et constants. Il salue également le geste citoyen du cas suspect qui devant l’apparition de symptômes suspects a alerté les autorités sanitaires ainsi que ces colocataires qui ont spontanément coopérer à leur mise en quarantaine.
Nos remerciements s’adressent également à toutes les équipes médicales et à l’ensemble des acteurs pour leur mobilisation pour une réussite sans faille dans la gestion de la situation que nous traversons.
Il voudrait, à l’occasion, formuler ses encouragements à tous les acteurs de santé.
Le Gouvernement fonde l’espoir que nous resterons mobilisés pour un meilleur contrôle de tout évènement de santé publique qui surviendrait.
Je vous remercie.
Mme le Ministre de la santé

Pr Léonie Claudine LOUGUE / SORGHO
Officier de l’Ordre de l’Etalon

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

8 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications