Suspicion du coronavirus : un Chinois interné à l'hôpital de Tengandogo

oytg


 "Il est rentré de Chine le 29 janvier, on l'a mis sous quarantaine. Mercredi matin il nous a signalé qu'il fait la fièvre.Nous avons travaillé avec les autorités de santé burkinabè pour mettre en place immédiatement un confinement pour lui et ses proches"
 

Un ressortissant chinois est sous surveillance médicale depuis mercredi à l'hôpital de Tengandogo a confirmé à radio Oméga, le Chargé de communication de l'ambassade, Bowei Wang. "Il nous a signalé qu’il a de la fièvre. Et cette personne est rentrée de Chine le 29 janvier. Selon notre mécanisme de prévention, dès qu’il est rentré, on l’a mis en quarantaine. Il est resté dans sa chambre sans contact avec aucune autre personne pendant déjà une semaine" a indiqué Bowei Wang. La rumeur est sans doute partie de l'internement de ce dernier.
"Hier matin, il nous a signalé qu’il a de la fièvre et comme on n’était pas sûr, on a pris les mesures les plus strictes possibles pour prévention. Lui-même nous a signalé donc nous avons travaillé avec les autorités de santé burkinabè pour mettre en place immédiatement un confinement dans l’hôpital de Tengandogo. Pour renforcer les mesures, on a aussi deux personnes proches de la personne en question que nous avons demandé sous des mesures de confinement et d’autres personnes qui ont eu des contacts avec lui de rester chez eux pendant au moins deux semaines" explique Bowei Wang. On ne sait pas si ces mesures concernent aussi des Burkinabè qui ont pris le même vol. Le chargé de communication de l'ambassade de Chine rassure que des tests sont en cours: "En attendant, comme ce n’est pas confirmé, nous avons également fait des prélèvements et des examens pour vérifier si c’est le cas ou non. Donc nous attendons les résultats. Nous avons suivi la situation de santé de tous les ressortissants chinois ici et dès qu’il y a quelque chose nous allons immédiatement donner l'alerte".
Des mesures ont également été prises pour différer les entrées au Burkina selon Bowei Wang: " Nous avons également demandé à ceux qui ne sont pas arrivés au Burkina, de retarder le projet de voyage jusqu’à nouvel ordre. Et pour ceux qui sont arrivés avant nos consignes, on leur a demandé de se mettre en quarantaine".

Radio oméga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.