Sécurité

Alerte précoce et réponse aux risques sécuritaires : des recommandations examinées en session de travail

Soumis par Redaction le Jeu 10/06/2021 - 15:02
kjihj

Les membres du comité de pilotage du mécanisme national d’alerte précoce et de réponse aux risques sécuritaires du Burkina  ont tenu le 10 Juin 2021 à Ouagadougou, la première session ordinaire de l’année 2021 du Conseil d’Orientation et de Suivi dudit mécanisme. Cette session qui a vu la participation effective des membres du gouvernement a été l’occasion selon les membres du comité,  de passer en revue les recommandations soumises au Conseil d’Orientation et de Suivi et d’adopter le programme de  l’année 2021.

 

C’est autour de trois principales communications à savoir « Comprendre le système d’alerte précoce sur la sécurité humaine ; les activités du CN-CMAPR : bilan 2020 et perspectives et  présentation des résultats de l’étude sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est au Burkina Faso »  que la première session ordinaire de l’année 2021 du Conseil d’Orientation et de Suivi (COS) du mécanisme national d’alerte précoce et de réponse aux risques sécuritaires, s’est articulée ce 10 Juin 2021 à Ouagadougou. Selon le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, cette session a permis,  à travers les différentes communications qui ont été présentées, d’examiner le bilan des activités de l’année 2020 et d’adopter celles programmées ou en cours d’exécution pour l’année 2021. Elle a été également  l’occasion selon lui, de revenir sur la compréhension du système d’alerte précoce, le fonctionnement du mécanisme et les difficultés rencontrées. Pour le ministre de la sécurité, ladite session a permis de passer en revue les recommandations soumises au conseil en vue de leur mise en œuvre par le gouvernement. Des recommandations qui selon lui,  entrent en droite ligne avec la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. « Le conseil a apprécié l’ensemble des recommandations qui ont été faites et par exemple l’une d’entre elles serait de se pencher sur les conséquences des attaques  terroristes sur la sécurité humaine dans notre pays » a expliqué le ministre de la sécurité au sortir de la session.  

Le mécanisme vise à mettre à la disposition du gouvernement, des rapports sur les tendances et les incidents relatifs à la sécurité humaine…

Des dires de Ouattara Dieudonné, contrôleur général de Police et par ailleurs secrétaire permanent du centre national pour la coordination de la réponse,  les recommandations qui ont été soumises au cours de cette session,  ont porté essentiellement sur « le maillage sécuritaire, la porosité des frontières, la cohésion sociale et l’engagement social dans la lutte contre le terrorisme ».

En rappel, le mécanisme d’alerte précoce et de réponse aux risques sécuritaires  a été initié le 14 Juillet 2014 à Accra lors de la 45e session ordinaire de la CEDEAO. Il vise à mettre à la disposition du gouvernement, des rapports sur les tendances et les incidents relatifs à la sécurité humaine ainsi que les options de réponses. Régi par un Conseil d’Orientation et de Suivi (COS) et un Centre National pour la coordination des réponses (CN-CMAPR) chargés d’examiner et d’approuver les propositions du mécanisme,  il  a pour missions essentielles « le recueil, l’analyse et le traitement des informations sur la sécurité humaine, notamment sur la gouvernance et les droits humains, les crimes et la criminalité, la sécurité, l’environnement et la santé ; l’alerte sur les menaces potentielles et les facteurs de risques sur la sécurité humaine et  la proposition au gouvernement des réponses adaptées aux menaces et aux facteurs de risques identifiées ».  

 

Oumarou KONATE (Stagiaire)-Zoodomail

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

11 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications