Gendarmerie Nationale : création de six légions de gendarmerie

Soumis par Redaction le dim 15/01/2023 - 22:28
xdfrgetdg

Le 14 novembre dernier, le président de la transition, chef de l’Etat, chef suprême des Armées a signé le décret n°2022-0975/PRES-TRANS portant organisation du territoire national en régions militaires. Ainsi, la Gendarmerie Nationale, auparavant organisée en trois (03) régions de gendarmerie, est dorénavant réorganisée en six (06) légions de Gendarmerie.

 

I-DE LA LEGION DE GENDARMERIE

L’appellation « Légion de Gendarmerie » n’est pas nouvelle ; elle était propre à la Gendarmerie Nationale avant l’avènement de la révolution d’aout 1984. Il s’agit donc de renouer avec une tradition.

La Légion de Gendarmerie est un commandement de circonscription régionale subdivisée en Gendarmerie Départementale et en Gendarmerie mobile constituant les deux (02) grands piliers de l’institution.

Ce faisant, l’unicité du commandement de la gendarmerie départementale et la gendarmerie mobile se fait au niveau de la Légion de Gendarmerie qui a rang de Région Militaire.

Le Commandant de la Légion de Gendarmerie a de ce fait rang de Commandant de Région Militaire. A ce titre, il exerce son commandement dans les mêmes espaces territoriaux que le commandant de Région Militaire.

La Légion de Gendarmerie participe à la Défense Opérationnelle du Territoire (DOT).

 

II-DE L’OPERATIONNALISATION DE LA LEGION

Pour rendre fonctionnelle ces nouvelles légions, le chef de l’Etat a, par le décret n°2022-1142/PRES-TRANS du 30 décembre 2022, procédé à la nomination des officiers de la Gendarmerie Nationale suivants comme commandants de légions :

 

  1. Lieutenant-Colonel TAGO Koudbi Florian Théophile, Commandant de la première Légion de Gendarmerie basée à Kaya avec compétence sur les régions administratives du Centre-Nord et du Nord.