Recherche scientifique et innovation : les premiers comprimés de l’IRSS remis au ministère de la santé

Soumis par Redaction le mer 07/07/2021 - 09:46
'o;kljm

Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, le département de la recherche scientifique et de l’innovation à travers l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) a activé la production de la chloroquine par l’unité U-PHARMA. Ce mercredi 05 mai 2021, le Pr Alkassoum MAÏGA, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation accompagné de sa collègue chargée de la Recherche Scientifique Dre Maminata TRAORE/COULIBALY, ont procédé à une remise de médicaments produits par U-PHARMA au ministère de la santé pour la prise en charge des malades de la COVID-19. Cette cérémonie s’est déroulée au sein de l’IRSS et a connu la présence du Pr Charlemagne OUEDRAOGO, Ministre de la Santé, de Harouna KABORE, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat. Le Délégué Général du CNRST, Dr Roger NEBIE et la communauté des chercheurs étaient également présents à cette cérémonie.

C’est un lot de médicaments composé de chloroquine et de paracétamol que le patron du département en charge de la recherche scientifique a remis au Pr Charlemagne OUEDRAOGO, ministre de la santé pour la prise en charge des malades de la COVID-19. Cette contribution de la recherche scientifique qui est le fruit des efforts des chercheurs burkinabè n’aurait vu le jour sans l’apport financier du ministère du commerce. C’est plus de 470 millions qui ont servi à l’achat des machines de production et au relookage de U-PHARMA et ce, grâce à l’Initiative pour le Renforcement du Capital Productif (IRCP) dans le domaine pharmaceutique, un projet du ministère du commerce.

Pour le Pr Alkassoum MAÏGA, cette remise « montre que le gouvernement du Burkina Faso, après avoir pris des engagements a respecté ses engagements » et elle traduit la parfaite coordination de l’action gouvernementale. La cérémonie a aussi été l’occasion pour les trois ministères de renouveler leur engagement à travailler ensemble pour le bonheur des populations.

Selon Harouna KABORE, « aujourd’hui c’est un acte concret du choix que nous avons fait d’endogénéiser le développement » à travers la production de ces médicaments. Il a salué les efforts des chercheurs qui ont permis d’aboutir à ce résultat.

Le ministre de la santé quant à lui n’a pas manqué d’exprimer sa joie et de remercier les chercheurs pour la mise à disposition de ce lot de médicament qui permettra d’améliorer l’offre de soin dans les établissements de santé. Il a souhaité une augmentation de la production en quantité et en gamme de médicaments qui répondent au besoin des populations et des praticiens dans les formations sanitaires.

La cérémonie a été également une occasion pour le ministère du commerce de remettre du matériel technique de production à l’IRSS.

DCPM/MESRSI

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

9 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications