Hadj 2022 : le bilan de l'organisation...

Soumis par Redaction le ven 12/08/2022 - 10:18
hjtyty

Le ministre des Affaires religieuses et coutumières informe le public de la fin du Hadj 2022 et du retour des pèlerins au pays.

Pour cette année, faut-il encore le rappeler, le Burkina Faso a bénéficié d’un quota de trois mille six cent quatre-vingt-six (3 686) pèlerins. Trois mille sept cent soixante-dix-huit (3 778) pèlerins ont pu effectuer le hadj par les différents vols (charters et réguliers). Trois mille sept cent soixante-treize (3 773) pèlerins sont effectivement rentrés au pays.

Malheureusement trois (3) de nos pèlerins ont perdu la vie des suites de maladie dont une femme et deux hommes. Que la Terre sainte d’islam leur soit légère. Deux malades sont toujours hospitalisés en Arabie Saoudite à la date du 02 août 2022. Quatre (04) pèlerins n’ont pu effectuer le déplacement pour diverses raisons : test COVID positif, absence de pass COVID.

Malgré des difficultés rencontrées çà et là dans l’organisation, on peut se réjouir de la participation effective des pèlerins burkinabè au Hadj après deux ans de suspension pour des raisons liées à la COVID-19.

Il convient de souligner que durant tout le Hadj, les acteurs impliqués dans l’organisation ont travaillé en synergie pour faire face aux défis sur le terrain. En outre, les pèlerins ont bénéficié de l’assistance constante et permanente des représentations diplomatiques du Burkina Faso en Arabie saoudite, notamment l’ambassade à Riyad et le consulat à Djeddah. Au nom du gouvernement, le ministre des Affaires religieuses et coutumières leur témoigne sa reconnaissance.

Toutefois, le ministre présente ses excuses à tous les pèlerins et à leurs familles pour les imperfections et désagréments constatés dans l’organisation du Hadj 2022.

Un bilan de la préparation et du déroulement sera fait et des leçons seront tirées pour améliorer l’organisation des futures éditions et permettre aux pèlerins d’accomplir sereinement le 5è pilier de l’islam.

Puissent les prières, invocations et sollicitations à l’endroit du Créateur être bénéfiques à notre cher Faso en ces temps d’énormes épreuves.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

Issaka SOURWEMA

Officier de l’Ordre du mérite

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

10 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications