Côte d'Ivoire

3ème mandat de Ouattara : les positions ‘’clashées’’ entre Alpha Blondy et Tiken Jah

oeiuryf

Ils ne sont pas du tout sur la même longueur d’onde en ce qui concerne l’idée d’un troisième mandat pour le président de la République, Alassane Ouattara. C’est le clash des positions entre les deux méga-stars du Reggae en Côte d’Ivoire, Alpha Blondy et son frangin Tiken Jah Fakoly. L’un se bat et multiplie les sorties pour dire ‘’Non’’ aux troisièmes mandats en Afrique, et en particulier en terre ivoirienne. Tiken Jah a même sorti un album pour se dresser contre ces tentatives et velléités de rempiler non conformes généralement avec les Constitutions africaines. Dans ‘’3ème dose’’, il dénonce véhément la posture de ces chefs d’Etat tenté de s’éterniser au pouvoir.

En mars 2018, dans un entretien qu’il a accordé au confrère français, Rfi, le descendant des Fakoly donnait une position ferme sur la situation en Côte d’Ivoire. 20 mars 2018, sur Rfi. « C’est pas une bonne idée. Le combat aujourd’hui pour la nouvelle génération, c’est contre le 3e mandat. (…). Il faut éviter une sortie d’Alassane Ouattara par la petite porte. Depuis Houphouët, aucun président n’a bâti la Côte d’Ivoire comme Alassane Ouattara. Je souhaite qu’il finisse en beauté parce que cela va donner un exemple à son successeur », indiquait Tiken Jah pour qui si l’idée prospère en Côte d’Ivoire, elle contaminerait la Guinée, le Mali, et d’autres Etats.

Le week-end dernier, l’artiste ivoirien, dans une vidéo partagée avec son public, remettait le couvert. Cette fois, en s’inspirant des événements qui se déroulent e, Guinée, précisément à Conakry où les populations, massivement dans les rues, se soulèvent contre un 3ème mandat du Professeur Alpha Condé. « Il ne doit pas avoir de 3ème mandat en Afrique de l’Ouest. Si ça passe en Guinée, la Côte d’Ivoire va essayer. Si ça passe en Côte d’Ivoire, le Sénégal va essayer ; et si ça passe au Sénégal, le Mali va essayer, etc. Donc, je pense que le combat des Guinéens aujourd’hui, c’est notre combat à nous tous. Donc, NON au 3ème mandat », a tranché Tiken Jah non sans lancer un appel à continuer aux Guinées, « à tous les soldats qui sont prêts à se battre contre le 3ème mandat »



Alpha Blondy : « La Constitution lui en donne droit… »

S’il est d’accord que les guerre en Afrique naissent le plus souvent des élections mal organisées, la position d’Alpha Blondy est bien plus claire sur cette question lancinante d’un 3ème mandat pour l’actuel président de la République, en Côte d’Ivoire. Sur le plateau de 3A Telesud, où il a été reçu quelques jours seulement après la sortie de Tiken Jah, la méga-star ivoirienne du Reggae prend le contre-pied de son ‘’jeune frère’’. Invité à donner sa position sur un probable 3ème mandat d’Alassane Ouattara, il ramène la question à la seule volonté du chef de l’Etat, estimant que l’actuelle Constitution lui en donne droit. « Ce n’est si moi je serai d’accord ou pas. D’abord, la Constitution de la 3ème République lui en donne le droit. Maintenant, comme il l’a si bien dit, il va aviser en 2020. On lui en laisse cette latitude ».

La seule réserve pour Alpha Blondy, c’est le climat délétère qui entoure le processus électoral en cours. Toute chose pour laquelle il propose un report du scrutin. « Mais, si je peux m’adresser à lui (le président de la République, Ndlr), dans ce climat là, pas d’élection. Les guerres bêtes, on a déjà donné. Si c’est pour entendre des coups de canons en Côte d’Ivoire, non ! », indique l’artiste qui se montre plus élogieux parlant du tenant actuel du pouvoir. « Le travail a été fait. Le président Alassane Ouattara est un bosseur. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, on reconnaît que ce monsieur est un bosseur ».

Alpha Blondy, expliquait son nouvel album intitulé ‘’Human race’’ et justifiait son titre ‘’Political brouhaha’’. Il n’a pas caché sa peur pour les échéances à venir en 2020. « Ça fait peur », a-t-il, lâché accusant les acteurs politiques, qui n’arrivent pas à se réconcilier. Pour lui, le véritable problème des Ivoiriens, c’est bien « cette fameuse réconciliation ». « Elle n’a pas été effective, parce que ceux qui demandent au peuple de se réconcilier sont incapables, eux-mêmes, de se réconcilier. La réconciliation en Côte d’Ivoire ne peut pas être un acte posé par un groupe de personnes ou une famille politique. C’est toute la famille politique ivoirienne dans son ensemble », fait noter l’artiste pour qui il ne faut pas en indexer le gouvernement.

Ainsi, au regard de l’atmosphère qui règne à l’approche de 2020, Alpha Blondy lance sans réserve : « Il serait dangereux d’aller à des élections dans un climat aussi hostile et délétère », prévient le reggaeman qui dit avoir de sérieuses appréhensions à écouter les discours politiques des uns et des autres et propose un report du scrutin le temps de réussir la réconciliation à laquelle il appelle tous les acteurs avec insistance.



F.D.BONY

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Soumis par Ben salif (non vérifié) le lun 28/10/2019 - 10:05

Permalien

Je penses que alassane ouattara ne doit pas faire un 3è mandat. Il disait dans ses discours en 2010 qu'il avait besoin d'un seul mandat et il a eu 2. Je penses que c'est suffisant. Partir avec la tête haute est mieux. Côte d'Ivoire n'est pas seulement à seul. Il ne faut pas qu'il soit égoïste. Tu peux être au près du prochain président et lui prodiguer des conseils et sa marche

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

6 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications