Devant le tribunal

10 ans de prison ferme requis contre N. Ousmane pour vol de gasoil

Soumis par Redaction le lun 15/07/2019 - 22:16
o098

N. Ousmane était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de faits de vol, coups et blessures volontaire, menaces de mort sous condition au moyen d’un couteau, le vendredi 12 juillet 2019 Des faits portés au préjudice de S. Patrice, vigile de son état. Déjà condamné, l’accusé n’a pas reconnu les faits à la barre.

Les faits se sont produits le 13 février 2018. Date à laquelle, l’accusé, N. Ousmane dit avoir accompagné un de ses amis à Ouaga 2000. Sur les lieux, son ami a laissé sa moto avec lui et est rentré dans une cour, lui disant de l’attendre. Entretemps, indique l’accusé, il a vu un véhicule qui s’est arrêté et un individu s’est approché, après un bref échanges entre le conducteur du véhicule et l’individu, celui-ci a pris la fuite. Paniqué, lui aussi a pris ses jambes à son cou laissant sur place la moto de son ami. L’accusé raconte que c’est au niveau du camp Baba Sy qu’il a été alpagué par les éléments de la BAC. Les faits singulièrement relaté par l’accusé n’est pas celle que la victime, S. patrice va raconter. Selon ce dernier, il était à la guérite du garage dont il avait la garde, lorsqu’il a aperçu aux environs de 2 heures du matin, trois à quatre individus dans la cour, avant qu’il ne puisse réagir, un des individus l’a tenu en respect avec un couteau et l’a sommé de se coucher. Ayant obtempéré, il est fouillé et dépouillé de son portefeuille, de son portable et des boites de cigarettes qu’il vendait. Pendant ce temps, les autres individus ont commencé à vider le gasoil que contenaient les citernes. La victime a confié avoir été maltraitée et battue. Après avoir terminé leur sale besogne aux environs de 4 heures du matin, un des individus a remorqué la victime sur une moto, le tenant toujours en respect avec le couteau pour aller à la gare routière chercher un taxi pour venir convoyer le gasoil qu’il avait volé et mis dans des bidons de 20 litres.

Récidiviste ...

C’est sur ces entre faits qu’ils ont été pris en chasse par une patrouille de la BAC et l’accusé a été pris avec en sa possession le portefeuille et le portable de la victime. Une version que réfute l’accusé qui a juré n’avoir pas pris part au vol.Pour le parquet, c’est de bonne guerre, étant donné que l’accusé avait été condamné auparavant à 36 mois de prison ferme et avait bénéficié de la clémence de la commission de remise des peines qui l’a relaxé à 24 mois, il n’avait pas d’autres postures à prendre que de nier les faits. A en croire le parquet, les faits sont tangible d’autant plus que l’accusé a été pris avec le portefeuille et le portable de la victime. Etant donné qu’il était récidiviste et a été appréhendé pour faits de vol aggravé avec coups et blessures volontaire, menaces de mort sous condition, le parquet a requis contre N. Ousmane 10 ans de prison ferme.

La victime S. Patrice a souhaité être dédommagé à hauteur de 250 mille FCFA, car il a eu une incapacité de travail de 30 jours. Le verdict a été mis en délibéré pour le 26 juillet prochain.

 

SS

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

3 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications