Devant le tribunal

Devant le Tribunal /Tentative de viol : « je voulais juste vérifier sa virginité », se défend l'accusé

Soumis par Redaction le lun 03/05/2021 - 22:16
.kl

Monsieur D, un homme de 32 ans, enseignant vacataire comparaît devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou le lundi 3 mai 2021 pour tentative de viol sur J, son élève de 15 ans en classe de 5e . Cette dernière affirme qu’après le cours, D l’a conduit dans une maison inachevée et a tenté de la violer.

Devant le tribunal, D reconnait  les faits mais justifie son acte par l’effet secondaire d’une bouteille de vin qu’il aurait consommée avec ses amis avant d’aller en cours. Il ajoute que  son intention n’était nullement de violer la petite mais plutôt de comprendre pourquoi le niveau de celle-ci  a considérablement baissé depuis le premier trimestre. Il a donc décidé de prendre J à huit clos après le cours afin d’en  discuter avec elle. «  je ne l’ai pas touché, j’ai juste voulu  discuter de son niveau avec elle et elle a crié » se défend-il. 

Ce n’est cependant pas le témoignage que laisse entendre la victime. Selon elle, D lui aurait demandé de le suivre derrière l’école dans une maison inachevée pour lui remettre ses copies. Arrivés sur les lieux, il lui aurait sommé de retirer sa culotte et de s’allonger. Puis il aurait introduit son doigt dans son sexe. Sous l’effet de la douleur, elle a crié et une autre personne qui passait par là est venue la secourir.

 

« Je ne voulais pas la violer,  je voulais juste... »

 

Au tour de D de répondre, il  affirme avoir effectivement introduit son doigt dans le sexe de J mais nie toute tentative de viol. Il ajoute qu’il a fait cela aux fins seulement de vérifier la virginité de son élève dont  le comportement depuis un certain temps   laissait voir qu’elle sortait avec des garçons. «Je ne voulais pas la violer,  je voulais juste  vérifier sa virginité» affirme-t-il. Et le Procureur de l’interroger pour savoir pourquoi après avoir constaté ce changement de comportement il n’a pas informé la famille de J. D répond qu’il prévoyait le faire si toutefois ses doutes étaient confirmés.

Le procureur a pour sa part requis  que les faits soient requalifiés de viol et que D soit reconnu coupable et condamné à 60 mois de prison assorti de 900 000 Francs le tout ferme...

Image illustrative

Georges TOÉ

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Soumis par Ali Bado (non vérifié) le mar 04/05/2021 - 09:52

Permalien

Oh Dieu. Enseignant vacataire, tu t’es chercher des problèmes. Peut-être que ta famille comptait sur toi .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

9 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications