Devant le tribunal

Devant le Tribunal/Abus de confiance : récidiviste, K écope à nouveau 5 ans de prison ferme

Soumis par Redaction le mer 17/02/2021 - 08:05
jvdngk

Condamné en 2017 pour faux et usage de faux et de blanchiment de capitaux. K orpailleur, comparaissait à nouveau devant le TGI de Ouagadougou le 10 février 2021 pour abus de confiance. Il aurait détourné 10 millions à lui confier pour assurer le transport de 30 kg d'or en Allemagne, à des fins personnelles.

Devant le Tribunal, K reconnaît les faits qui se sont produits en 2019. Il note avoir rencontré des difficultés pour l'obtention du visa pour l'Allemagne, mais également d'avoir été freiné dans son élan à cause de la pandémie de Covid-19. Aussi, il avoue sans détours, avoir utilisé les 10 millions pour traiter ses propres affaires avec des luxembourgeois en plus de s'offrir du matériel pour étendre ses activités d'orpailleur.

Mais qu'à cela ne tienne, la partie civile entend être dédommagée à la hauteur de cette infraction qui a frappé son patrimoine. C'est pourquoi, elle réclame cumulativement les 10 millions initiales, 6 millions pour les dommages et intérêts en plus des frais exposés pour la procédure. Un élan suivi par le ministère public, qui a requis qu'une peine de 60 mois de prison, assortie d'une amende de 3 millions ferme rendrait service à la société.

Quant au conseil du prévenu, lui a plaidé le sursis pour son client afin que ce dernier puisse sortir et travailler à désintéresser la victime.

Le Tribunal pour sa part, a jugé K coupable et en répression l'a condamné à 5 ans de prison, une amende d'un million, le tout ferme.

 

F TAPSOBA

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications