Devant le tribunal

« Il y a eu bel et bien détournement de mineur .»

gt

Inculpé pour enlèvement de mineur sans violences ni menaces Z. Grégoire comparaissait au Tribunal de grande instance de Ouagadougou mercredi 17 juin 2020.

 Les faits qui lui sont reprochés, il aurait enlevé sa victime Z. Aline âgée de 16 ans pendant 4 jours que son père après plusieurs investigations a finalement retrouvé chez lui.

Avec les vacances, ma fille partait effectuer un petit boulot les jours et revenait dans la soirée, relate le père de la victime Z. Joachin. Mais ce jour là, jusqu'à tard dans la soirée, elle n'était toujours pas rentrer poursuit ce dernier. Le père de la victime commence à s'inquiéter et contacte ses proches pour savoir si ils ne l'auraient pas hébergée. Mais c'est peine perdue, Z.Aline reste introuvable.

C'est le lendemain après la levée du couvre-feu que son père va finalement se rendre au lieu de travail de sa fille pour essayer de savoir où se trouve sa fille. Là il apprend que la veille même, sa fille n'a pas travaillé car son patron disant qu'il n'y avait pas de boulot lui avait dit de repartir chez elle. Son père saisit donc la gendarmerie pour signaler la disparition de sa fille. C'est par la suite que le patron de Z. Aline va informer son père que sa fille a appelé pour dire qu'elle n'allait pas venir travailler parce qu'elle est malade. Recontacter par son père via ce numéro dont elle a appelé, elle indique où elle se trouve et son père ira la chercher.

Sa victime confirme qu'ils ont une liaison

 Pour se défendre à la barre, Z. Grégoire refute les faits qu'on lui reproche. Il entretient une relation amoureuse avec Z.Aline depuis près d'un an. Et c'est dans le cadre de leur relation qu'elle serait venue passer la journée chez lui, et dans leur causerie, l'heure du couvre-feu, 21hr l'a surprise là bas. Elle a donc décidé de rester dormir puis après elle a dit qu'elle craignait la réaction de ses parents si elle rentrait. C'est ainsi qu'elle est restée chez moi jusqu'à la venue de son père explique Z. Grégoire à la barre. Auditionnée, Z. Aline confirme ses dires. Ils entretiennent bien une relation amoureuse et c'est de son propre gré qu'elle est allée chez lui.

Mais comment peut-on garder une fille mineur chez soi pendant 4 jours sans que ses parents ne vous connaissent quand bien même, on prétend vouloir la marier? soulève le procureur. Même si le chef d'inculpation pour enlèvement ne peut pas être retenu à la lumière de l'instruction, le procureur estime par ailleurs qu'il y a  eu bel et bien détournement de mineur.

Un chef d'inculpation retenu par le tribunal qui a condamné Z. Grégoire à une peine d'emprisonnement de 12 mois et une amende de 1 million de francs cfa, le tout assorti d'un sursis.

Image illustrative

F .TAPSOBA

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications