Sécurité urbaine : l'engin "volé" à Dori, se retrouve à...

Soumis par Redaction le mar 27/09/2022 - 18:20
upm

Moussa et Henri (noms d’emprunts) sont des jeunes qui se sont connus sur un site d’orpaillage. A cause de l’insécurité tous deux ont replié sur Dori.

Un jour, Moussa de retour d’une course croisa son ancien collègue Henri qui était à pieds, pour lui rendre service il le prit sur sa moto pour le déposer à destination. En cours de route Moussa croisa une connaissance et laisse Henri sur la moto, celui-ci démarra la moto tout en lui disant que c’est juste à côté pour voir quelqu’un.

Jusqu’à la tombée de la nuit, Henri n’est toujours pas de retour. Le lendemain matin Moussa se rendit au commissariat central de Dori et déposa une plainte contre son ami pour abus de confiance.

Henri s’est rendu dans la capitale avec la moto et tente de le vendre. Il avait la carte nationale d’identité de son ami et tous les documents de la moto car ceux-ci étaient sous la selle.

Henri se rendit à la gare routière de Ouagadougou afin d’effectuer la vente de la moto. L’acheteur a trouvé utile de se rendre au poste de la Police Municipale afin de prendre les policiers à témoins de sa transaction. Au vu des policiers Henri prétexta un oubli de sa monnaie dans un kiosque à café et se fondit dans la foule. C’est ainsi que la moto a été conduite à la Direction Générale de la Police Municipale.

Après vérification dans la base de données des engins déclarés volés de la plateforme IRAPOL, il s’est avéré que l’engin est déclaré « volé » dans la ville de Dori.

C’est tout heureux que Moussa reçoit un appel de la Direction Générale de la Police Municipale, l’informa que sa moto a été retrouvée à Ouagadougou quelques jours après le forfait de son ami.

Astuce sécurité :

- évitez de laisser les documents de votre moto et ainsi que vos documents d’identification sous la selle ;

- soyez prudents avec les amis de circonstance ;

- Dès vous êtes victime d’un vol ou quel que préjudice que ça soit dont vous êtes victime, faites toujours la déclaration au commissariat ou gendarmerie le plus proche.

Le Service de l’Information et de la Communication de la Police Municipale de Ouagadougou.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

3 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications