Le Café

Le Café /Affaire Eco rejeté par six pays : Alassane Ouattara /« Ce sont seulement Six pays qui ont débuté l'Euro, les autres sont arrivés plus tard »

557yth

A l'occasion de la présentation des vœux des acteurs des médias au Président de la République de Côte d'Ivoire Alassane Ouattara, hier jeudi 30 janvier, celui-ci a apporter d'importants éclairages sur la nouvelle monnaie Eco. A la préoccupation d'une journaliste qui demandait à connaître sa réaction sur l'annonce faite récemment par six pays Africains rejetant l'idée de la nouvelle monnaie Eco, le Président Ivoirien a répondu ceci : « C'est de l'intoxication ». Pour le chef de l'exécutif ivoirien, « ce sont les ministres et gouverneurs de ces pays qui se sont réunis et ont fait ce communiqué. Ce ne sont pas les Chefs d'Etats ». Ouattara a réitéré à ce propos, la satisfaction du Président Ghanéen relativement à l'avènement de l'Eco.  « Le Président Ghanéen m'a envoyé un télégramme pour dire sa satisfaction ». Face aux responsables de la presse nationale et internationale présents dans la salle des pas perdus du palais de la présidence de la République Alassane Ouattara, s'est voulu clair en rappelant que les pays membres de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) sont 15 au total. « Alors sur 15 pays de la Cedeao, s'il y a seulement six qui s'opposent, alors il en reste neuf. On peut commencer avec  les neuf et les autres nous suivront », a-t-il indiqué avant de dessiner le parcours de la monnaie européenne l'Euro. « Au départ, ce sont seulement six pays d'Europe » qui ont commencé l'utilisation de l'Euro. « C'est progressivement que les autres pays se sont ajoutés», a-t-il instruit. Le Président a donc indiqué que c'est progressivement que les pays Africains désireux d'utiliser l'Eco feront également leur entrée. Mais le numéro un ivoirien s'est voulu ferme sur les critères d'éligibilité à l'Eco: « Ce sont uniquement les pays qui remplissent les critères » qui vont commencer l'utilisation de la nouvelle monnaie. Il a revelé que « la Côte d'Ivoire remplit les conditions ». Il a donc cité quelques critères d'éligibilité qui sont, le taux d'endettement du pays qui doit être inférieur à 70 %. Il y a la force de l'économie basée sur les richesses intérieures du pays, et bien d'autres. « La Côte d'Ivoire est à un taux d'endettement de 41 % », a-t-il ajouté. Le président Ivoirien a même fait savoir avec force « On ne peut pas entrer dans l'Eco quand on ne remplit pas les critères. Non ce n'est pas possible ». Le Président ivoirien s'est toutefois gardé de citer les autres pays qui remplissent les critères à l'instar de la Côte d'Ivoire. Rappelons que le 16 janvier dernier, réunis à Abuja, les ministres des finances et gouverneurs des banques centrales du Nigeria, du Ghana, du Libéria, de la Sierra Léone, de la Guinée  et de la Gambie ont rejeté la nouvelle monnaie Eco de l'espace Cedeao.

Bonne dégustation !!!

          


Zoodyinga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

12 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications