Le Café/ Lutte contre le terrorisme au Burkina Faso : ’’Initiative d’Accra’’ arrive en renfort !

Soumis par Redaction le Jeu 24/11/2022 - 05:47
yhfb

La Force multinationale conjointe de l’Initiative d’Accra, qui regroupe sept pays (le Burkina Faso, le Mali, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Ghana et le Togo) arrive. Du moins << dans un mois >>, elle sera, sauf changement de dernière minute, déployée et aura pour siège Tamale (Ghana) et son service renseignement basé à Ouagadougou (Burkina Faso). Au moins 2.000 soldats issus des sept nationalités, d’un contingent de 10.000 hommes, seront mis à disposition. Cette force, qui vient en renfort aux différentes forces nationales des pays qui la composent, est axée sur le partenariat et le soutien mutuel entre membres. Son objectif est, bien entendu, d’éradiquer le terrorisme dans les pays respectifs. Le Premier ministre Apollinaire Kyelem de Tambela qui a représenté le Burkina lors d’un conclave dans la capitale ghanéenne a déclaré ceci : << si cette initiative ne donnait pas de résultats concrets, le Burkina Faso se réserverait le droit de se retirer de cette initiative. Parce que nous ne sommes pas pour des réunions et des sommets sans fin, qui tournent en boucle et sans résultats. Je pense que nous avons été compris >>, a déclaré le premier ministre, représentant le Capitaine Ibrahim Traoré à Accra. Il faut au moins 275 milliards de fcfa pour le démarrage des activités de cette force. Le Nigeria, pays observateur, a pris le leadership de la mobilisation et se dit disposé à accompagner la Force conjointe en appuis aérien et logistique. Des partenaires se sont manifestés déjà aussi pour le financement de l’opération : la CEDEAO, l’Union Africaine, l’Union européenne, la Grande-Bretagne. Mais, « en prélevant par exemple, rien qu’une petite somme sur chaque kilogramme de café vendu, de cacao vendu, de coton vendu, de lingots d’or extrait, nous pouvons réunir les fonds nécessaires pour soutenir cette initiative », a dit le Premier ministre burkinabè. Il ne reste qu’à souhaiter que cette force accomplisse la mission qui lui est assignée sans forcément recourir à l’aide des forces internationales européennes, asiatiques ou américaines. C'est aussi en ce fait que les pays africains peuvent tirer leur dignité et afficher leurs souverainetés respectives que certains clament tant.

Bonne dégustation !!!

Zoodomail.com

 

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 17 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications