Le Café

Le Café/Retour à Abidjan de Gbagbo et Blé Goudé : les assurances de Ouattara qui inquiètent les militants du parti au pouvoir

Soumis par Redaction le mer 07/04/2021 - 22:34
gbyg

« Gbagbo et Blé sont libres de rentrer quand ils le souhaitent. Leurs frais de voyage ainsi que ceux de leurs familles seront assurés par l'Etat ivoirien. Gbagbo bénéficiera du statut d'ancien Chef d'Etat » : Tel est  le message livré le mercredi 7 avril 2021, par le Président Ivoirien Alassane Ouattara, lors du premier Conseil des ministres du Gouvernement Patrick Achi. Cette phrase qui sonne jusque-là chez les militants du parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), comme un coup de massue reçu dans le dos, déclenche déjà des murmures pour l'heure inaudibles en leur sein et dans les rues d'Abidjan. Pour les militants du parti au pouvoir, que le Président Ouattara accorde autant d'avantages à ceux qu'ils considèrent comme des gens qui ont été il y a seulement dix ans, leurs ''bourreaux'', c'est fouetter leur ''dignité''. Pis c'est ''dérouler le tapis rouge devant leurs bourreaux''. Comme eux, le Collectif des victimes des crises en Côte d'Ivoire (Cvci) dirigé par Issiaka Diaby ne comprend pas pourquoi l’État Ivoirien doit accorder autant d'honneur et d'avantages à des personnes qui n'ont jamais reconnu le mal qu'ils ont commis, alors qu'ils ont refusé de reconnaître les résultats de l'élection présidentielle de 2010, par extension ont refusé de reconnaître leur défaite. Toute chose qui a déclenché la crise poste électorale qui a fait au bas mot, 3.000 morts en Côte d'Ivoire et les a conduit à La Haye. Pour l'heure, après leur acquittement total par le Cpi le mercredi 31 mars dernier, l'ex-chef de l’État et ''l'ex-ministre de la rue'' Charles Blé Goudé, se préparent à jouir de leur liberté acquise après dix années passés en prison à plus de sept mille kilomètres des leurs.

 

Bonne dégustation !!!

Zoodoyinga

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications