Politique

8 mars 2019 : l'appel de l’épouse du président du Faso...

Soumis par Redaction le sam 09/03/2019 - 09:13
epou

Madame Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat, a présidé ce vendredi la cérémonie commémorative de la 162è Journée internationale de la Femme dans la ville de Koupèla, chef-lieu de la province du Kouritenga dans la région du Centre-Est
La commémoration de la Journée internationale de la Femme s’est tenue cette année dans notre pays sous le thème : « Contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale ». Un thème qui appelle toutes les femmes à jouer pleinement leur rôle dans le combat contre l’insécurité.
A la tribune de la commémoration de cette journée, Mme Sika Kaboré a affirmé que le pays peut compter sur toutes les femmes burkinabè : « les femmes peuvent contrer le recrutement au sein de leurs familles dans la mesure où elles jouent le rôle prépondérant dans le processus de socialisation de l’individu. Elles sont à même de détecter précocement les premiers signes de déviance chez un membre de la communauté » a fait savoir l’épouse du président du Faso. Mme Kaboré a par ailleurs salué les initiatives développées par le gouvernement burkinabè en vue de placer les femmes au centre des actions de prévention contre la radicalisation, tout en souhaitant leur appropriation par elles.
La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Mme Marie Laurence Ilboudo Marshall, a aussi souligné les capacités de la femme à accompagner les autorités dans la lutte contre ces forces du mal, qui sèment la désolation. « Nous avons toujours joué le rôle d’intermédiaire dans les situations de conflits en facilitant la communication et les négociations. Nous sommes de véritables passerelles entre la communauté, et nous représentons des artisanes de la paix au sein de la famille et de la société » a-t-elle poursuivi.
Dans son allocution, la représentante des femmes a plaidé pour la prise en compte des femmes dans les sphères de décision, en vue de leur permettre une pleine implication dans la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation.
La célébration de la Journée internationale de la Femme a également été l’occasion de distinguer trente (30) récipiendaires. Ils ont été élevés au rang de Chevalier de l’Ordre du mérite, de la santé et de l’action sociale, pour leurs engagements pour la promotion et la protection de la femme.


Direction de la Communication de la présidence du Faso

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

2 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications