Devant le tribunal

Dame Lamien est remontée contre une auxiliaire de justice pour non paiement de factures...

Soumis par Redaction le Jeu 07/02/2019 - 06:55
local

Dame Lamien O. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 05 février pour se plaindre contre Me A. Sawadogo concernant une affaire de bail et de factures d'eau et d'électricité non honorés. 

 

La plaignante explique que Me Sawadogo est venue la voir pour la location de sa villa. Elle ajoute que celle-ci lui a expliqué qu'elle avait des demêlées avec son bailleur où elle y a son cabinet, et donc, vaut déménager.

 

Une clause est conclue entre les deux protagonistes. Me Sawadogo devait payer la somme de 250 000 FCFA par mois pour le loyer. Mais bien avant, elle devait verser une avance de 02 mois et une caution de 03 mois, soit 1,250 000 FCFA.

 

La plaigante explique que c'est la somme de 1 million FCFA qu'elle a reçu, la locatrice lui promettant le reste plus tard. Elle ajoute que  lors du premier mois de paiement du loyer, la locatrice est venue lui verser la somme,de 183 000 FCFA, donc 67 000 FCFA en moins.

Dame Lamien explique que la raison donnée est que la locatrice dit qu'elle a des problèmes urgents à régler.

 

Le contrat de bail a été aussi sujet à problèmes. Dame Lamien explique que sur ledit contrat, elle a dit que son local ne peut-être sous-loué. Elle a ensuite remarqué que cette partie a été barrée en rouge par la locatrice, et s'en sont suivies des explications.

 

 

 

Etant donné que les deux personnes ne parvenaient pas à accorder leurs violons, dame Lamien réclame ensuite, tout simplement, son local. Elle donne un délai afin que la locatrice quitte les lieux, chose que celle-ci refuse avec pour prétexte qu'il y a une loi en la matière qui la protège.

 

Dame Lamien explique aussi que lors d'une fin de mois, elle a attendu et appelé en vain Me Sawadogo. Elle se rend donc au bureau  de celle-ci, et bien qu'elle soit présente, c'est la secrétaire qui demande d'abord qui est devant la porte, lui dit d'attendre, et, las de cela pendant plus de 30 minutes, dame Lamien s'en retourne.

 

Elle essaie encore de joindre Me Sawadogo au téléphone, qui ne répond pas, et à sa grande surprise, un matin, quelqu'un l'appelle pour lui dire que la locatrice a déménagé.

 

Elle va dans son local, constate que le jardin est mal entretenu, puisque les plantes étaient en souffrance, et que les factures d'eau et d'électricité sont restés impayées et dont elle doit en assurer la charge, à hauteur de 114 000 FCFA pour l'électricité, 6000 FCFA pour l'eau et 2000 FCFA pour la redevance électrique...

 

Dame Lamien explique qu'elle ne veut pas réclamer le loyer précédent de 250 000 FCFA, puisque Me Sawadogo est restée dans les locaux plus d'un mois, mais exige cependant que celle-ci honore les factures impayées...

 

Me Sawadogo n'était pas présente à l'audience. Elle a envoyée une représentante qui a expliqué que l'ex locatrice lui a demandé de venir relever ce qu'elle doit au bailleur.

 

L' affaire  a été mise en délibéré pour ce 26 mars 2019...

 

Claire Leboeuf

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

3 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications