Politique

APMP : " les ennemis de notre Nation ont œuvré à marquer le mandat du Président Roch Marc Christian KABORE "

iuey6e

l'Alliance des partis de la Majorité présidentielle(APMP) a animé une conférence de presse le samedi 15 février 2020 pour sa sortie politique dans la capitale de l'Ouest Burkina, Bobo-Dioulasso.Voici la déclaration liminaire.

L’Alliance des Partis et formations Politiques de la Majorité Présidentielle (APMP), voudrait avant tout propos, vous remercier pour votre forte présence à cette conférence de presse ici à Bobo-Dioulasso qui marque sa première activité publique de l’année 2020.
Elle saisit l’occasion en ce début d’année et en cette première rencontre avec vous, pour vous souhaiter ses vœux les meilleurs, vœux de santé, de paix et d’épanouissement dans votre noble métier de journalistes et de communicateurs.

La présente conférence de presse porte sur la situation nationale avec comme sous-points :
- la situation sécuritaire,
- le processus électoral pour les scrutins couplés de novembre 2020,
- le processus de la réconciliation nationale,
- les récentes épidémies, sources de préoccupation pour le monde.

Mesdames, Messieurs les journalistes, pour animer cette conférence de presse, vous avez au présidium :

Mesdames, Messieurs, femmes et hommes des médias, avant d’entrer dans le contenu de notre déclaration, je vous prie d’observer une minute de silence en mémoire de toutes les victimes du terrorisme dans notre pays.

Je vous remercie !

Mesdames et Messieurs les journalistes,
L’APMP, en guise de démarrage de ses grandes activités de 2020, a retenu la ville historique de Sya, cité de Guimbi OUATTARA, héroïne et symbole des luttes d’indépendance et d’intégration africaine pour, d’une part saluer la vaillance des populations des Hauts-Bassins, et d’autre part réitérer l’engagement du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE à faire du Burkina Faso, une Nation plus que jamais forte, libre, souveraine, démocratique et prospère.

 

De la situation sécuritaire


L’année 2019 a été marquée par un acharnement sans précédent des terroristes sur les positions de nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ainsi qu’une ignoble barbarie sur les populations civiles.

En effet, les ennemis de notre Nation ont œuvré à marquer le mandat du Président Roch Marc Christian KABORE par des attaques terroristes tous azimuts orchestrées et exécutées dans le seul but de déstabiliser son pouvoir et annihiler tous les efforts de développement. Mais force est de constater que le peuple a su leur opposer une détermination sans faille, par son engagement ferme et inébranlable autour du Chef de l’Etat, pour bâtir un Burkina Faso de paix et de démocratie.
Cette farouche opposition du peuple dans son ensemble et des populations dans leurs localités respectives, explique à souhait que nos assaillants sentant leur descente aux enfers, et mus par une lâcheté et une barbarie indescriptible, s’en prennent pêle-mêle aux populations civiles, surtout aux plus faibles notamment les femmes et les enfants.
C’est le lieu pour l’APMP de reconnaitre et d’encourager une fois de plus nos valeureuses FDS, pour le travail titanesque qu’elles abattent au quotidien dans toutes les contrées du pays et ce, parfois au péril de leurs vies, pour bouter hors de nos frontières ces criminels obscurantistes d’une autre époque, dont les ignobles agissements récents démontrent qu’ils sont poussés aux abois par la vaillance de nos FDS.
Aux soldats tombés pour la patrie et à toutes les victimes du terrorisme, l’APMP réitère sa compassion aux familles éplorées et réaffirme la reconnaissance de toute la Nation pour leur sang versé pour la souveraineté et la liberté de notre peuple.
Aux soldats et civils blessés, l’APMP leur souhaite un prompt rétablissement et les assure qu’elle veillera continuellement auprès du gouvernement pour leur prise en charge complète.
A tous nos soldats sur le théâtre des opérations, nous disons bravo, courage et encore courage ! La victoire finale est certaine et n’est plus loin !

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Femmes et hommes des médias,

Les victoires de nos soldats sur le terrain découlent aussi de la prise de conscience de notre peuple que sa sécurité relève indéniablement de son implication sans réserve auprès de nos FDS, d’où tout le sens de l’appel au volontariat de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE à l’enrôlement de civils pour la défense de la Patrie.
L’APMP salue le vote à l’unanimité par le parlement de la loi encadrant désormais l’enrôlement des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), et invite une fois de plus les populations à une adhésion massive à ce mot d’ordre pour défendre notre Patrie. Elle salue les premières victoires engrangées par ces volontaires avec l’appui des FDS dans certaines localités et encourage toutes les populations de toutes les zones en souffrance à s’organiser pour accompagner dans la détermination nos FDS à la victoire.
En effet, nous devons avoir à l’esprit que nous devons avant tout, compter sur nos propres forces avant d’espérer tout appui extérieur salvateur. Et à cet effet, l’APMP voudrait une fois de plus louer les efforts déployés par tous les pays amis aux côtés de notre peuple en ces moments difficiles et les en remercie.

Du processus électoral pour les scrutins de novembre 2020


Mesdames et messieurs,
En dépit de ses efforts conjugués pour la sécurisation du territoire, le gouvernement a adopté en conseil de ministres, le décret portant convocation du corps électoral pour les élections couplées présidentielles et législatives pour le 22 novembre 2020, coupant ainsi court aux suspicions infondées d’une certaine opposition et de certaines opinions enclines à l’alimentation des rumeurs.
L’APMP voudrait aussi saluer les avancées notables dans la mise en œuvre des conclusions du dialogue politique tenu en juillet 2019 à l’initiative du Président du Faso. Fidèle aux engagements du Chef de l’Etat, l’APMP œuvrera avec le gouvernement à l’implémentation des conclusions de ce dialogue dont la tenue des élections couplées à bonne date.

S’agissant du processus électoral en cours au niveau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’APMP, tout en déplorant le faible taux d’enrôlement des Burkinabè de l’extérieur, tient à féliciter la CENI pour le déroulement progressif du processus électoral avec le démarrage de l’enrôlement des électeurs résidents sur le territoire national, depuis le 10 février 2020 dans la zone 1 conformément à son calendrier.
C’est le lieu pour l’APMP, d’appeler le peuple burkinabè dans son ensemble, ses militants et sympathisants en particulier, à se faire enrôler massivement partout où ils sont, afin de répondre à un des objectifs du Chef de l’Etat qui est de faire participer le maximum de Burkinabé aux différents scrutins électoraux.
Pour nous militantes, militants, sympathisantes et sympathisants de la majorité présidentielle, il s’agit de nous mobiliser massivement pour offrir au soir du 22 novembre 2020, un second mandat et une majorité confortable à Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, au regard des résultats probants et tangibles qu’il a réalisé malgré l’hydre terroriste et le contexte international difficile. Nous en voulons pour preuve tous les chantiers de développement réalisés, ou en cours de réalisation dans le cadre du PNDES.
C’est pourquoi, l’APMP ne saurait passer sous silence les préoccupations du développement de la province du Houet et de toutes les localités environnantes. En effet, le gouvernement a pris à branle corps la relance de l’activité économique de la région des Hauts-Bassins, afin de résorber la morosité ambiante et le chômage des jeunes tout en promouvant les activités rémunératrices pour les femmes. On peut noter à souhait, le renforcement des infrastructures routières, le parachèvement du barrage hydroélectrique de Samandéni, le projet de construction du plus grand centre hospitalier du Burkina à Bobo, la relance et le renforcement des usines industrielles, etc.
Ainsi, contrairement aux agitateurs démagogues qui se font les chantres du développement de Bobo-Dioulasso mais qui ne font pas les efforts nécessaires pour sa réalisation à défaut de pouvoir empêcher la marche enclenchée, l’APMP encourage le gouvernement à continuer inlassablement la mise en œuvre de ses projets de développement pour le bien-être des populations locales.
Quant à la participation aux scrutins couplés du 22 novembre 2020 des personnes déplacées, l’APMP salue l’initiative prise par la CENI de proposer des scénarii qui permettraient de les prendre en compte conformément aux recommandations du dialogue politique.
L’APMP sait compter sur le sens de responsabilité et de patriotisme de tous les acteurs du processus électoral, afin qu’ils conjuguent leurs initiatives et efforts pour la prise en compte réel des déplacés internes aux scrutins de novembre 2020.

L’APMP fait une mention spéciale à l’Office National d’Identification (ONI), pour les stratégies déployées à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour permettre à chaque Burkinabè remplissant les conditions de disposer d’une Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB), et l’encourage à se rapprocher d’avantage, en synergie avec les autres composantes de délivrance des pièces d’état civil, des populations afin que nul ne manque aux élections par faute de CNIB.

Du processus de la réconciliation nationale


Mesdames et Messieurs les journalistes,
Le Président du Faso, lors de son adresse à la Nation le 31 décembre 2019, a pris la résolution de mettre tout en œuvre pour engager le processus de réconciliation nationale, et ce conformément aux conclusions du dialogue politique.
L’APMP s’engage avec le Chef de l’Etat et son gouvernement à l’implémentation de cette noble résolution, consciente qu’elle est de la nécessité d’un climat apaisé, condition sine quanon de succès des tâches de développement. Cependant, elle ne saurait cautionner les conditions de chantage d’une certaine opposition mue à la contradiction viscérale.
Du reste, les conclusions du dialogue politique précisent les modalités de mise en œuvre de la réconciliation nationale qui ne pourrait se réaliser en dehors du tryptique : Vérité – Justice – Réconciliation.

Aussi l’APMP lance-t-elle un appel à toute la classe politique, à la société civile, aux autorités coutumières et religieuses ainsi qu’à tout le peuple burkinabè à s’inscrire résolument dans la démarche d’une réconciliation nationale véritable, débarrassée de tout calcul politicien et conforme à nos valeurs, afin d’apaiser les cœurs et travailler à bâtir une Nation Burkinabè forte et prospère pour la postérité.

Des épidémies sources de préoccupations actuelles


Mesdames et messieurs les journalistes,
Depuis la fin de l’année 2019 et le début de l’année 2020, certains pays sont confrontés à des problèmes sanitaires qui ne cessent de s’embraser.
Il s’agit principalement du phénomène du coronavirus en Chine qui affecte déjà plusieurs pays, mais aussi de la fièvre hémorragique crimée-congo qui s’est déclarée au Mali. Tout en réitérant notre soutien aux peuples chinois et malien et à leurs gouvernements respectifs, nous en appelons à la solidarité internationale et à la mutualisation des efforts afin de venir à bout de ces fléaux qui pourraient mettre à mal les progrès socio-économiques engrangés sur le plan mondial, particulièrement dans les pays à économies fragiles comme les nôtres.

L’APMP félicite le gouvernement pour les mesures déjà prises pour palier à toute éventualité, et l’invite à continuer à œuvrer inlassablement à la protection des populations en prenant toutes les dispositions sanitaires idoines pour prévenir, diagnostiquer et traiter tout cas qui viendrait à se déclarer dans notre pays.
Elle se réjouit des efforts faits pour la prise en charge des étudiants Burkinabé résidants en Chine et l’encourage à rester vigilant et disponible pour leur trouver des situations propices à la poursuite de leurs études.
Enfin, l’APMP félicite le Président Roch Marc Christian KABORE pour sa grandeur d’esprit et son amour pour sa Patrie, toutes choses se reflétant dans ses prises de positions courageuses et son exemplarité. Elle l’encourage à aller de l’avant et lui réitère son soutien indéfectible.
Vive la démocratie
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

6 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications