Politique

Simon COMPAORE :« nous avons construit, nous avons bâti, nous avons fait bouger les lignes, nous avons atteint des performances,...»

bgt

Ceci est le discours de Simon Compaoré, président du MPP, président du bureau politique national à l’occasion de la cérémonie d'ouverture du congrès extraordinaire d’investiture du candidat du MPP à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, le samedi 11 juillet à Ouagadougou.
 

Je voudrais à l’occasion de cette cérémonie d’ouverture du Congrès Extraordinaire d’Investiture de notre Candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, témoigner toute ma satisfaction ainsi que mes vives salutations aux camarades militantes et militants qui ont sonné cette grande mobilisation pour faire de ce jour, 11 juillet 2020, un mémorable jour qui, en prélude aux grandes batailles politiques imminentes, restera gravé dans les annales de l’histoire politique du MPP.

A vous, vaillants et intrépides combattants des idéaux de paix, de progrès, de liberté et de justice sociale, venus des 13 régions, des
45 provinces et des 370 communes et arrondissements du Burkina Faso ainsi
que des structures du MPP à l'étranger, j’exprime ma reconnaissance militante et tous mes remerciements pour votre engagement constant et votre mobilisation soutenue aux côtés du Parti et de l’action patriotique que
mène le Président Roch Marc Christian KABORE, notre grand Camarade et notre Champion.

Je voudrais à l’entame de mon propos, rendre un vibrant hommage, à tous nos militants qui nous quitté depuis la tenue de notre IIIème Congrès ordinaire du 07 mars 2020.

Aussi voudrais-je, exprimer par la même occasion, toute la compassion et la solidarité du MPP aux familles des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) endeuillées du fait du terrorisme et du grand banditisme.

Notre compassion s’adresse également aux familles des victimes des conflits communautaires et récemment de la Covid-19.

Je souhaite prompt rétablissement aux blessés et aux malades.

En la mémoire de tous ces vaillants combattants de la liberté et de la paix tombés sur les champs de l’honneur et de la dignité,je vous demande d’observer une minute de silence.

Je vous remercie

Camarades congressistes

Distingués invités,

Je voudrais exprimer à nos invités de marque, venus de loin, aux amis et partenaires du MPP, tous nos vifs remerciements pour le sacrifice
du déplacement consenti afin de rehausser l’éclat de cette cérémonie.

Dans la pure tradition républicaine, je voudrais me réjouir de la présence parmi nous des Partis membres du Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP).

Merci d’être avec nous.

Aux camarades des Partis alliés qui ont toujours répondu présents à nos invitations, je leur témoigne notre reconnaissance militante, notre détermination et notre disponibilité à construire, avec eux, les bases de succès et de la victoire de demain.

Merci à vous tous, dont la présence contribue énormément et indubitablement à rehausser l’éclat de ce Congrès Extraordinaire d’investiture.

Merci de nous renouveler votre solidarité !

Distingués invités,

Chers congressistes,

Notre Congrès Extraordinaire d’Investiture se tient dans un contexte où la situation internationale n’est guère reluisante, puisque depuis la découverte du corona virus, le 07 janvier dernier à Wuhan en Chine, le monde entier fait face à une équation dont la résolution se fait attendre pour l’instant.

Ce virus a occasionné une véritable hécatombe dans le monde et plombé bien des efforts de développement.
Beaucoup de projets, programmes et plans de développement des Etats ont été perturbés, revus et redéfinis à cause de cette pandémie qui perdure.
Notre pays n’y a pas échappé. Ainsi, l’impératif de revue des schémas budgétaires a remis en cause l’ordre des priorités d’investissement occasionnant une baisse inéluctable des performances et un report contraignant des objectifs programmés dans le PNDES ou fixés
par le programme Présidentiel.

Nonobstant les résultats significatifs et positifs engrangés durant le mandat qui s’achève, comme nous le verrons à l’examen du Bilan du programme quinquennal du Président Roch Marc Christian KABORE, il apparait que des défis importants, pour placer notre peuple sur les rampes de la prospérité et du bien-être, restent encore à relever.

C’est l’obligation majeure qui s’impose à notre Parti et à son Candidat pour le quinquennat 2021-2025 à venir.

OUI Camarades,

Au cours du mandat qui s’achève, nous avons construit, nous avons bâti, nous avons fait bouger les lignes, nous avons atteint des performances,

réalisé des progrès, malgré un faisceau infernal d’adversités, de contraintes et de fléaux divers.
Malgré le terrorisme, les tentatives de déstabilisation, la paranoïa des revendications sociales-sectorielles et leur cortège de grèves et sitting, malgré la virulence de la pandémie inopinée de la Covid-19, notre peuple a résisté et nous avons sauvegardé et maintenu les équilibres macro-économiques et sociaux, pour que l’Etat ne tombe pas en faillite et que,
très vite, le développement se poursuive. Nous avons gouverné avec conscience et lucidité pour continuer à assurer une amélioration des
conditions de vie des populations.

Camarades congressistes,

Malgré les effets pervers, faut-il le redire, du terrorisme et du grand banditisme dans notre pays et nonobstant la fronde sociale qui ont impacté négativement les actions du Président du Faso pour sortir notre pays de l’ornière, force est de constater que de nombreuses réalisations ont été opérées avec satisfaction.

Nous sommes fiers d’en relever ici
quelques-unes; le document du bilan vous en donnant un aperçu exhaustif :

- Au niveau des infrastructures, le vrombissement des machines à longueur de journée depuis notre accession aux affaires démontre à souhait que notre pays est un vaste chantier permanent. En l’espace de 05 ans, des bitumes sont réalisées partout au Burkina Faso, des voies rurales réhabilitées ou créées pour faciliter la mobilité de nos braves populations des campagnes; plus de 1000 kilomètres de goudron ont été posés, ou en cours de réalisation.

- Sur le plan de la santé, la gratuité des soins des femmes enceintes et des enfants de 0-5 ans est effective et ne souffre d’aucun débat. La construction de centaine de CSPS, la transformation de plusieurs CSPS en centres médicaux, la construction d’hôpitaux de référence régionale et l’acquisition de matériel sanitaire de pointe sont observables sur le terrain.

A cela s’ajoute l’effort exceptionnel de recruter du personnel médical de haut niveau, dont des médecins spécialistes, permettant aussi de
relever la qualité des plateaux techniques des centres médicaux.

- Dans le volet éducatif, la résorption de centaines d’écoles sous paillotte a connu un franc succès et la construction de centaines de blocs de classes, de CEG et lycées est tangible.

- Dans le domaine hydraulique et agricole, des barrages ont été aménagés pour permettre aux populations bénéficiaires de pratiquer les cultures de contre-saison et sortir de la précarité. Des centaines de bornes fontaines et forages réalisés dans plusieurs localités de
notre pays ont permis à des milliers de personnes d’avoir accès à l’eau potable.

La mise à disposition de nos vaillants agriculteurs de tracteurs pour améliorer le rendement agricole de notre pays afin
d’atteindre la souveraineté alimentaire est à saluer.

- Dans le domaine de l’électricité, l’intensification de la capacité du réseau électrique a permis l’électrification de plusieurs centaines de communes rurales et de villages facilitant ainsi les activités économiques des populations bénéficiaires.
Dans tous ces secteurs cités pour exemple, notre bilan est incontestable. Aucun régime dans notre histoire n’a pu atteindre de telles
performances dans un laps de temps aussi court (05 ans).

Honorables invités

Chers congressistes,

L’heure étant au bilan du programme quinquennal, il m’a paru important de relever ici, à titre d’exemple, ces quelques réalisations que même les esprits tordus et nos adversaires les plus irréductibles devraient avoir la décence de ne pas contester.
C’est la preuve, mesurable, de la capacité de notre système, avec le Président Roch Marc Christian KABORE aux manettes, à gouverner et à tracer des sillons porteurs pour un développement soutenu, constant et le progrès du Burkina Faso.

Il est donc hors de question de reculer, de baisser les bras et de trahir les espoirs de notre peuple, confiant et fidèle, qui sait distinguer
le bonheur construit sur la persévérance, de l’illusion d’une prospérité chimérique et démagogique.

Distingués invités,

Chers congressistes,

Les grands hommes ont ceci de révélateur qui les distingue du commun des mortels : c’est cette caractéristique et ce don uniques qui font d’eux des personnages emblématiques et des leaders qui impactent positivement le devenir de leur peuple et de leur Nation.

Devant les épreuves, ils ne reculent généralement pas car convaincus de la noblesse et de la justesse de leur mission.
Sans fétichisme aucun, mais aussi sans fausse modestie, nous pensons, au MPP et avec nous, une large partie du peuple, que notre camarade, le Président Roch Marc Christian KABORE, réunit des qualités et un charisme qui le classent dans cette catégorie d’Hommes d’Etat qui peuvent impacter positivement le devenir de leur peuple.

C’est Dieu qui donne, acceptons-le s’il en est ainsi. Aussi, voudrais- je, du haut de cette tribune de notre Congrès Extraordinaire, vous inviter solennellement, à donner votre onction non équivoque à ce leader charismatique et stratège pour qu’il porte, à nouveau, durant le quinquennat à venir, les espoirs, les espérances et toutes les préoccupations de notre fier, courageux et vaillant peuple du Burkina Faso et le conduise sur les sentiers d’un développement socio-économique harmonieux, intégral, continu, irréversible et équitable pour
tous les citoyens.

Nous sommes convaincus que par son patriotisme, son panafricanisme, sa détermination, son engagement sans faille et sa vision, le Camarade Roch Marc Christian KABORE nourrit l’ambition de faire du Burkina Faso, une Nation forte, stable, démocratique, unie et solidaire, un pays qui compte au plan sous régional, régional, africain et dans le concert des Nations.

Portons ensemble et avec lui cette vision et cette ambition pour qu’en excellent capitaine, il soit serein pour mener l’équipe, le peuple tout entier vers des lendemains meilleurs, faits de prospérité et de stabilité.

Camarades militantes et militants,
Camarades congressistes,
Comme dit l’adage, le tigre ne proclame pas sa tigritude, mais l’honnêteté intellectuelle et morale nous recommande de la lui reconnaitre.

Au moment venu, objectivement et exhaustivement, nous dirons à notre peuple ce que nous avons pu faire des cinq années qu’il nous a données sous le magistère de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORÉ.

Ce Congrès Extraordinaire d’Investiture est l’occasion pour nous de réitérer notre confiance en l’homme, notre reconnaissance de son leadership, notre admiration de son charisme et notre satisfaction des résultats auxquels il est parvenu durant son premier mandat en dépit des vents et des tempêtes contraires.

OUI ! C’est certain,
Ses qualités humaines, sa générosité et son engagement politiques, sa pondération font de lui le meilleur d’entre nous. Il est, pour l’instant, le Candidat naturel du Parti pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020.

Camarades congressistes,

Ce sont les grands évènements de la vie qui révèlent et fortifient les grands hommes. Notre parti, le MPP, qui est la première force politique de notre pays, s’est inscrit dans une dynamique de reconnaissance des vertus qu’incarne ce valeureux fils du Burkina Faso et tous nos militants nourrissent l’espoir de le voir porter encore les couleurs du Parti pour conforter notre leadership politique à l’occasion du scrutin présidentiel du 22 novembre 2020 et établir un score supérieur aux 53,49% des suffrages exprimés en 2015.

De quoi demain sera-t-il fait, se demandent certains sceptiques ?

C’est justement pour cette raison que nous, militants du progrès, optons pour un homme patriote, qui saura anticiper avec finesse et lucidité les grandes évolutions socio-économiques de demain et consolider le
développement intégral et harmonieux de notre pays.
Alors c’est le moment de lui témoigner notre Fidélité et notre Détermination à l’accompagner, sans faille, dans ce combat titanesque contre la pauvreté, l’obscurantisme, et le non développement dans lequel il va de nouveau s’engager.

Chers congressistes,

Mes mots, en ces instants, sont un appel à la mobilisation générale pour prendre une fois de plus rendez-vous avec l’histoire politique de
notre pays. << acta est fabula>>, en d’autres termes : la pièce est jouée.

La lourde tâche qui nous incombe, consiste à nous mettre collectivement en ordre de bataille, à répondre à l’appel du Parti, pour
qu’au soir du 22 novembre 2020, notre Candidat soit réélu au 1er tour avec un suffrage supérieur à celui de 2015.

Nous ne devons plus nous donner du répit. Je vous invite alors à investir le terrain politique; parcourez tous les coins et recoins de notre
pays pour créer les conditions idoines pour une victoire du MPP aux scrutins à venir.

Pour ce faire, il importe et il est temps de taire nos mesquineries, nos querelles intestines de positionnement. Les luttes d'intérêts égoïstes et claniques doivent cesser pour faire place à la discipline militante, à la courtoisie entre camarades et à l’intérêt commun. Notre
victoire viendra de notre solidarité militante et de notre dévouement sans limite au Parti.
J’en appelle alors à la communion autour de l’essentiel, c’est-à-dire à la victoire éclatante de notre Candidat au 1er tour de l’élection présidentielle et à la confirmation de notre leadership politique sur le terrain par l’obtention d’une majorité écrasante à l'assemblée Nationale. Nous ne gagnerons que lorsque le parti gagnera.

Le temps de combler les fossés, qui nous séparent, est arrivé. Le temps de continuer à construire ensemble est là. Nous avons réussi à impulser le développement dans des conditions difficiles et de paix relative. Nous devons à présent engager et convaincre nos populations de continuer à nous faire confiance pour que les 05 ans à venir soient un quinquennat de paix, de sécurité, de croissance économique et de prospérité partagée.

Nous avons réussi à semer l’espoir dans le cœur de millions de Burkinabè. Aujourd’hui, avec notre Champion, dont nous ne doutons pas de la volonté et de la capacité à conduire victorieusement notre parti à la victoire au soir du 22 novembre, renouvelons notre engagement de bâtir une société dans laquelle tous les Burkinabè se sentiront égaux et
solidaires et marcheront sans crainte, sûrs de leur droit inaliénable à la dignité humaine. Ensemble nous édifierons une Nation Forte, réconciliée avec elle-même, avec tous ses fils et filles et avec le reste du monde.
A tous ceux qui ont des agenda cachés incitant et appelant à la non tenue à bonne date des élections présidentielle et législatives couplées de 2020, que la main du Tout-Puissant enraye leurs prévisions diaboliques et nous maintienne sur la voie de la consolidation de la stabilité et de la paix dans notre pays.

Distingués invités

Chers congressistes

Nous tenons notre Congrès Extraordinaire au moment où les travaux champêtres battent leur plein dans notre pays. Je m’en voudrais de ne pas avoir une pensée positive à l’endroit de nos braves paysans qui se sacrifient, corps et âme, pour nous nourrir, malgré les caprices du temps.

Puisse le Tout-Puissant leur gratifier d’une pluviométrie abondante afin que leurs efforts soient récompensés.

Rendons grâce à Dieu qui aime et veille sur le Burkina Faso.

Qu’Il nous accompagne en tout temps et qu’Il fasse mentir les pronostics alarmistes de certains oiseaux de mauvais augure qui prédisent un avenir funeste pour le Burkina Faso.

Je voudrais, une fois de plus, réitérer nos sincères remerciements à nos invités de marque pour cette amitié manifestée à l’endroit du MPP.
A l’ensemble de nos camarades, militantes et militants, venus des 04 coins du pays et de l’extérieur, félicitations et merci pour votre
engagement et votre abnégation militants. N’oubliez surtout pas que demain, c’est aujourd’hui. Gardez aussi à l’esprit qu’<< on ne nourrit pas son cheval le jour de la bataille>>.
Alors, levons-nous et écrivons, une fois encore, avec le peuple, une nouvelle page de sa marche glorieuse vers le progrès et la Démocratie.
Construisons, ensemble, un Burkina Faso de paix, de démocratie, de justice sociale et de solidarité partagées.

Plein succès à nos travaux.

Je déclare ouvert les travaux du Congrès Extraordinaire d’Investiture du Candidat du MPP à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020.

Démocratie – Egalité – Progrès

Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Je vous remercie!

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications