Santé

Quatre signes qui annoncent une grossesse à risque

Soumis par Redaction le mer 15/05/2019 - 07:18
bhy

"Une grossesse à risque peut se manifester dès le début de la grossesse, tout au long des neuf mois ou lors de l’accouchement", selon le Dr Pia de Reilhac, présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale et gynécologue à Nantes. Elle revient sur les principaux signes annonçant une grossesse à risque.

Une infection vaginale, urinaire ou virale
Pendant la grossesse, toutes les infections doivent être prises au sérieux.
En effet, "une infection vaginale pendant la grossesse, type vaginose, peut entrainer des accouchements prématurés" mais "une infection virale comme la grippe peut aussi entrainer un accouchement prématuré, tout en fragilisant la mère", rappelle le Dr Pia de Reilhac, présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale et gynécologue à Nantes. Il est donc recommandé à la future maman de se faire vacciner contre la grippe et de consulter au moindre doute. Elle doit aussi faire attention à ne pas développer d’infection urinaire en faisant chaque mois un test urinaire en laboratoire. Si elle peut passer inaperçue et être indolore, l’infection urinaire peut être là encore source d’accouchement prématuré.

Une tension et un taux d’albumine élevés

"Une tension qui s’élève, des œdèmes et un taux d’albumine qui monte peuvent annoncer une pré-éclampsie", rappelle le Dr Pia de Reilhac. Si la femme enceinte fait une pré-éclampsie, elle peut perdre son bébé mais également mourir. Cette pathologie touche principalement les primipares (les femmes enceintes de leur premier enfant) et peut survenir aux 2e et 3e trimestres. D’où l’intérêt de consulter régulièrement son gynécologue (notamment pour prendre sa tension) et de faire des tests mensuels (notamment pour l’albumine). Pour éviter ce genre de risques, outre la visite pré-conceptionnelle qui abordera la santé de la future mère, ses antécédents médicaux et familiaux, ses conduites addictives et alimentaires, des visites systématiques sont programmées lors de la grossesse avec différents examens pratiquées selon un calendrier très précis.

Une prise de poids trop importante

S’il est conseillé de prendre entre 9 et 12 kilos pendant la grossesse (pour une femme de corpulence moyenne), il faut faire attention à ne pas prendre trop de poids. Si la future maman en prend beaucoup, ça peut signifier qu’elle développe un diabète gestationnel même si elle n’était pas diabétique avant la grossesse. Cette pathologie est signe d’une grossesse à risque car "elle peut entraîner des problèmes sur le développement du bébé", explique le Dr Pia de Reilhac, qui ajoute : "S’il n’est pas corrigé, ce diabète gestationnel peut prédire dans un certain pourcentage un diabète chez la maman 10 à 15 ans après." Le diabète gestationnel doit être recherché chez toute femme enceinte, particulièrement lorsqu’elle est âgée de plus de 35 ans.

Une grossesse multiple

Si la majorité des grossesses se déroule normalement, certaines peuvent être risquées dès le début même si la future maman n’a pas de problèmes de santé.
C’est notamment le cas des grossesses multiples, qui peuvent entraîner un retard de croissance d’un des fœtus mais aussi un accouchement prématuré. "Toutes grossesse multiple doit être considérée comme à risque. Le suivi sera plus rapproché, avec une échographie mensuelle, un examen clinique mensuel, puis tous les 15 jours à partir du 6e mois, un arrêt de travail précoce."


Afriquefemme

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

9 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications