Sport

Kamou Malo/Objectif : " une équipe gagnante..."

; PP[

Nommé le mardi 23 juillet dernier sélectionneur des Etalons, Kamou Malo a été officiellement présenté le vendredi 26 juillet 2019. C’était au cours d’un point de presse animé par le président de la fédération burkinabè de football (FBF), Sita Sangaré. Ce fut également l’occasion pour Sita Sangaré de revenir sur quelques points sur le contrat du nouveau sélectionneur.

Désormais, Kamou Malo a 16 mois pour conduire les Etalons à la qualification de la CAN 2021. A l’occasion d’un point de presse animé par la fédération burkinabè de football, le nouveau sélectionneur des Etalons a été présenté et les raisons qui ont prévalu à son choix ont été expliquées.

A en croire Sita Sangaré, président de la FBF, deux raisons ont conduit la FBF a porté son choix sur l’ancien entraineur de l’USFA. Il s’agit de la prise en compte des résultats produits par son prédécesseur, qui du reste sont en deçà des attentes et la volonté de valoriser l’expertise locale. Ainsi, se fondant sur le vécu, les résultats et l’expérience de Kamou Malo que la FBF, foi de son président, a jeté son dévolu sur lui. S’agissant du cahier de charge, Kamou Malo, s’il veut voir son contrat renouvelé a, en priorité pour obligation de qualifier les Etalons à la CAN 2021. Ensuite, il devra au moins atteindre les 8e de finale. Le sélectionneur national sera épaulé par Firmin Sanou et Alain Nana. D’ores et déjà, Kamou Malo s’envolera bientôt pour le Maroc pour un stage de perfectionnement de trois semaines.

Le nouveau sélectionneur aura-t-il les moyens pour travailler ? A cette question, le président de la FBF, s’est voulu rassurant, « il aura les mêmes moyens que ses prédécesseurs. Ce n’est pas parce que c’est un coach local qu’il aura des moyens locaux », a ironisé Sita Sangaré. Si le président de la FBF n’a pas voulu se prononcer sur le montant du contrat, il a indiqué que le sélectionneur national va disposer d’un logement tous frais payés avec une sécurité et un véhicule de service et autres avantages.

Pour sa part, le « guest star » du jour, a témoigné ses remerciements à la FBF, aux hautes autorités et au peuple burkinabè pour la confiance placée en sa personne. Il a avoué ressentir sur ses épaules un lourd poids et a des appréhensions comme tout être humain au regard de l’immensité de la tâche. Mais avec l’aide de tous, a-t-il rassuré, le défi sera relevé. « Ce n’est pas un défi lancé à Kamou Malo seulement, c’est un défi lancé à tout le monde », a-t-il soutenu. A ce propos, il a dit être ouvert aux critiques et aux contributions. Pour ce qui est de la conduite de l’équipe, Kamou Malo a laissé entendre qu’il va s’appuyer sur ce que son prédécesseur a fait. « Nous ne venons pas pour balayer du revers de la main tout ce qui a été fait par mon prédécesseur. Nous allons partir sur de solides bases et renouveler au fur et à mesure », a confié le nouveau sélectionneur des Etalons.

Naba Belem

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

11 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications